Numero 07/2020

10 Febbraio 2020

Solène Ronnaux-Baron, raconte le projet B06 à Antibe, France

Solène Ronnaux-Baron, raconte le projet B06 à Antibe, France

Tweet


Aujourd’hui on va vous presenter Solène Ronnaux-Baron, 38 ans, brasseuse depuis 2015 sur la Côte d’Azur et fondatrice de la micro-brasserie B06 ou elle produit sa bière artisanale de haute gamme. Sa micro-brasserie artisanale produit 30 000 bouteilles par an. Elle utilise des houblons américains et japonais et du malt 100% français torréfé par les meilleurs artisans. Dès sa première année de production en 2016, elle remporte la médaille d’or au concours international de Lyon catégorie “Rousse Ale” face à 1700 bières de tous pays.

L’univers masculin des brasseurs n’avait pas prévu de batailler contre une grande blonde sure d’elle et sans a priori. Le trophée est un sésame qui lui ouvre les portes des établissements de luxe: de Monaco à Saint Tropez, du Byblos au Cap Estel, sans oublier l’Hôtel du Cap – Eden Roc d’Antibe. Les amateurs et amatrices avisés de bière fne honorent la B06 et ses arômes inhabituels.

.

.

Solène respecte les codes couleur traditionnels: blanche, blonde, ambrée, et brune, mais elle travaille aussi les arômes absinthe anisée et fleur d’oranger très emblématiques du terroir Antibois.

Solène, pouvez-vous nous raconter votre histoire, d’où vient votre passion pour la bière ? 

J’ai découvert la bière lors de vacances en Ecosse et en Irlande. J’ai longtemps brassé pour le plaisir, à la maison, le week-end pour me détendre. 

.

.

Comment est né le projet B06, le contexte d’aujourd’hui?

Quand j’ai lancé B06 en 2015 il y avait encore assez peu de micro brasserie dans la région. Leur nombre a doublé depuis! J’ai tout de suite voulu me spécialiser dans l’hôtellerie haut de gamme et la restauration gastronomique, consciente qu’il n’y avait pas de marketing dans la bière et qu’il fallait apporter une touche d’élégance sur le marché. Mon choix s’est donc porté sur les bouteilles en aluminium, qui ont de multiples atouts pour le consommateur. 

.

.

Pouvez-vous la décrire votre installation de production ? 

J’ai une cuve de brassage de 250 litres Braumeister, et 3 fermenteurs (bientôt 4) de 600 litres. Je fais des doubles brassins. Je brasse mes bières artisanalement selon des recettes originales que j’ai élaborées avec passion et minutie, influencée par mes voyages et par la découverte de nouvelles saveurs. L’utilisation de techniques novatrices et d’ingrédients de la plus haute qualité sont mes engagements quotidiens pour vous faire vivre une expérience unique.

.

.

Quels types de bière produisez-vous ? Quels sont les styles ? 

Les bières B06 sont des bières de dégustation de fermentation haute et, afin de préserver leurs arômes, elles ne sont ni filtrées ni pasteurisées. Preuve en est la présence d’un léger dépôt de levures au fond de la bouteille. 

Brassées et mises en bouteille manuellement dans mon atelier à Antibes, elles sont produites en quantités limitées et sont numérotées afin de souligner le soin particulier que j’apporte à chacune et de garantir une traçabilité totale.

La blonde: Summer Ale légère en goût. Bulles fnes. Des notes de pamplemousse.

.

.

La blanche: 40% de blé, houblon doux et fruité. Elle évoque la noix de coco et le citron vert.  Accords conseillés: caviar, gambas, huitres, fromage et chocolat.

.

.

L’ambrée : Malt fumé et houblon américain. Elle évoque le miel, le pain, le caramel. Accords conseillés: foie gras, magret de canard, comté fruité, vanille. Médaille d’Or au Concours International de Lyon 2017. Médaille d’Or au Concours des Bières 2019 de la Foire de Brignoles.

.

.

Bientôt une Stout. Je brasse aussie des bières saisonnière (cet été, c’était une bière au Yuzu).

Vous croyez vraiment aux produits locaux, une bonne bière peut-elle être produite qu’avec les matières premières du territoire français ? 

J’utilise du malt français mais mes houblons viennent du monde entier.

Vous êtes une personne très liée à la nature et votre entreprise est très attentive à la durabilité environnementale et à la biodiversité : pouvez-vous nous raconter des détails ? 

J’utilise un système de refroidissement en circuit fermé pour limiter la consommation d’eau. Les bouteilles en alu sont un élément essentiel du fait de leur recyclabilité infinie, de leur faible poids (bilan carbone), et car elles sont produites par une société qui n’utilise que de l’énergie renouvelable

.

.

Comment a été accueilli votre projet dans votre region? 

Bien, il y avait une réelle attente des consommateurs.

En tant que femme, vous sentez-vous favorisé ou désavantagé dans votre travail ?

Je ne fais pas de différence.

Pour avoir plus d’informations: www.biereb06.fr

Tweet


Info autore

Lina Zadorojneac

Nata in Moldavia, mi sono trasferita definitivamente in Italia per amore nel 2008. Nel 2010 e 2012 sono arrivati i miei due figli, le gioie della mia vita: in questi anni ho progressivamente scoperto questo paese, di cui mi sono perdutamente infatuata. Da subito il cibo italiano mi ha conquistato con le sue svariate sfaccettature, ho scoperto e continuo a scoprire ricette e sapori prima totalmente sconosciuti. Questo mi ha portato a cambiare anche il modo di pensare: il cibo non è solo una necessità, ma un piacere da condividere con la mia famiglia e gli amici. Laureata in giurisprudenza, diritto internazionale e amministrazione pubblica, un master in scienze politiche, oggi mi sono di nuovo messa in gioco e sono al secondo e ultimo anno del corso ITS Gastronomo a Torino, corso ricco di materie interessanti e con numerosi incontri con aziende produttrici del territorio e professionisti del settore. Il corso ha come obiettivo la formazione di una nuova figura sul mercato di oggi: il tecnico superiore per il controllo, la valorizzazione e il marketing delle produzioni agrarie e agro-alimentari. Così ho iniziato a scrivere per il Giornale della Birra, occasione stimolante per far crescere la mia professionalità.